Dire, ne pas dire

Thomas Chautard

Le 07 décembre 2017

Courrier des internautes

Bonjour,

J’ai appris que « est » et « et » se prononcent de la même façon, alors que certain amis prononcent l'un avec un accent aigu, et l'autre avec un accent grave. Qui a raison ?

Thomas C.

L’Académie répond :

Monsieur,

S’il n’y a pas d’hésitation pour la prononciation de la conjonction et, pour laquelle le é est en effet fermé, c’est un peu plus délicat pour l’auxiliaire être à la troisième personne, c’est-à-dire la forme est. Traditionnellement, les traités de prononciation préconisent le son è, mais l’usage n’est nullement univoque, et l’on entend é dans de nombreuses régions. Cette dernière prononciation ne saurait être considérée comme fautive.

Cordialement.