Dire, ne pas dire

Pimper les légumes anciens

Le 02 mars 2018

Néologismes & anglicismes

Le nom anglais pimp désigne un proxénète ou, pour user d’une langue populaire, un maquereau, et le verbe to pimp signifie « faire le souteneur » ou, comme on le disait autrefois dans une langue plus verte, « maquereller ». Par quelque mystère dont les langues ont le secret, mais dans lequel entrent sans doute une once de pseudo-modernité et un soupçon de snobisme, ce verbe se retrouve maintenant sous sa forme francisée pimper (dans laquelle m se fait entendre) avec le sens de « mettre en valeur », voire de « faire valoir de manière affriolante ». On se gardera bien d’employer cet anglicisme, hélas largement répandu ces derniers temps dans nombre de magazines. Le français dispose de formes comme « mettre en valeur », « donner de l’éclat, du brillant », etc. qui peuvent rendre compte de cette idée et qu’il serait dommage de négliger. On pourrait recourir aussi à l’adjectif pimpant, tiré du verbe, aujourd’hui disparu, pimper, « orner, enjoliver », verbe que certains estiment être à l’origine de l’anglais to pimp.

on dit

on ne dit pas

Mettez en valeur vos légumes anciens

Comment donner de l’éclat à un vieux manteau

Pimpez vos légumes anciens

Comment pimper un vieux manteau