François WEYERGANS Élu en 2009 au fauteuil 32

N°719
Chevalier de la Légion d'honneur
Commandeur des Arts et Lettres
Réalisateur
Écrivain
François Weyergans en habit d'académicien

Biographie

Né le 2 août 1941 à Bruxelles. Études primaires chez les religieuses trinitaires. Humanités gréco-latines. Philologie romane. IDHEC (Institut des hautes études cinématographiques). À 19 ans, devient membre de l’équipe des Cahiers du Cinéma et tourne son premier court-métrage, Béjart (1961), primé au Festival de Bergame.

Critique littéraire et cinématographique dans différents journaux.

Écrit et réalise plusieurs sujets pour l’émission Dim Dam Dom (1968-1970), dont La Photographe avec Delphine Seyrig.

Met en scène l’opéra de Wagner Tristan und Isolde, en 1970, au Théâtre de la Monnaie (Opéra national), à Bruxelles.

Préside la commission « Roman » au C.N.L. pendant quatre ans dans les années 1980.

Obtient notamment le prix Renaudot et le prix Goncourt.

Élu à l’Académie française, le 26 mars 2009, au fauteuil d’Alain Robbe-Grillet (32e fauteuil).

Œuvres

1961 Béjart - documentaire

1962 Hieronymus Bosch - court-métrage

1964 Statues - court-métrage

1965 Voleuses - court-métrage

1965 Bresson ni vu, ni connu - Portrait de cinéaste de notre temps

1966 Aline

1967 Baudelaire is gestorven in de zomer

1972 Un film sur quelqu’un

1973 Le Pitre

1973 Je t’aime, tu danses

1975 Maladie mortelle

1978 Couleur Chair

1979 Berlin mercredi

1980 Les Figurants

1981 Macaire le Copte

1983 Le radeau de la Méduse

1986 La Vie d’un bébé

1988 Françaises, Français

1989 Je suis écrivain

1990 Rire et pleurer

1992 La Démence du boxeur

1997 Franz et François

2005 Trois Jours chez ma mère

2012 Royal Romance

2016 « Les aventures d’un costume » - pour Agnès b. styliste (La Martinière)

Discours et travaux académiques

Mot attribué lors de l’installation

Rhéteur :

n. m. T. d'Antiquité grecque et romaine. Celui qui enseignait l'art de la parole et qui ordinairement faisait profession de donner des règles et des préceptes d'éloquence, soit de vive voix, soit par écrit. Parmi les plus célèbres rhéteurs de la Grèce, on compte Isocrate et Longin. Quintilien est le premier des rhéteurs romains. L'enseignement du rhéteur. L'école du rhéteur. Il se dit, en mauvaise part, d'un Homme dont toute l'éloquence consiste dans un style apprêté, emphatique et déclamatoire. Cet homme-là n'est point un orateur, ce n'est qu'un rhéteur. Style de rhéteur. Cela sent le rhéteur.