Dire, ne pas dire

Hystériser, s’hystériser

Le 09 janvier 2018

Extensions de sens abusives

Le verbe hystériser est une création des Goncourt qui furent, à la fin du xixe siècle, de grands pourvoyeurs de néologismes dont bien peu s’installèrent durablement dans la langue. Au début du xxe siècle, dans L’Oblat, Huysmans employa ce verbe à la forme pronominale. Ces formes ne sont donc pas incorrectes, mais force est de constater que l’usage leur préfère des tours périphrastiques composés avec l’adjectif hystérique ou le verbe électriser.

 

On dit

On évitera de dire

L’orateur a rendu la foule hystérique

Les spectateurs sont devenus hystériques quand la vedette est montée sur scène

L’orateur a hystérisé la foule

Les spectateurs se sont hystérisés quand la vedette est montée sur scène